Sensibilisation au handicap

Mercredi 25 septembre, nous avons rencontré deux personnes du Comité Handisport : Marie Gavignet, animatrice et Ludo, sportif souffrant d’un handicap moteur.

Après nous avoir expliqué le rôle de l’association, ils nous ont permis de pratiquer différents types de sports pour personnes atteintes d’un handicap (tétraplégie, problèmes neurologiques, paraplégie, hémiplégie,…).

Nous avons décidé aujourd’hui de vous présenter ces différents sports, adaptés au handicap.

La sarbacane est un sport que même les personnes atteintes d’un grand handicap peuvent pratiquer car il y a du matériel adapté pour le grand handicap, comme des supports pour tenir la sarbacane.

Nous allons commencer par expliquer les règles de la sarbacane et vous partager notre expérience :

Ce jeu de sarbacane se pratique à l’aide d’un tube et de petites flèches. Après avoir introduit une flèche dans le tube, il faut souffler très fort pour faire partir la flèche en direction d’une cible. Cette cible comporte des points et le but et d’en faire le plus possible.

La personne nous a montré comment se servir de la sarbacane sans se blesser et comment respecter les règles de sécurité : attendre la fin d’une partie pour récupérer ses flèches et garder la sarbacane droite, par exemple.  

La boccia est un jeu que l’on pratique avec des boules de pétanque fabriquées avec du cuivre. Il y a des couleurs comme le bleu et le rouge, le cochonnet est blanc et il fait la même taille que les boules de pétanque.

Ce jeu est assez facile à jouer car les boules sont assez légères, faciles à transporter et on peut se repérer aux couleurs. Il est donc facilement accessible aux personnes souffrant de grand handicap, avec le matériel adapté. Cette personne nous a montré comment jouer. Elle nous a expliqué les règles du jeu et nous a laissé en autonomie pendant 15 minutes.

Le basket-fauteuil (handicap moteur) se pratique sur un terrain de basket en fauteuil roulant ; le basket-fauteuil se joue à 5 contre 5. Ceux-ci sont renforcés (parechocs, roues) pour permettre aux joueurs d’aller au contact.

Le torball est un sport collectif destiné aux personnes déficientes visuelles et ouvert aux personnes valides.

L’objectif est de lancer un ballon sonore à la main dans le but adverse. Les joueurs adverses en « position d’attente » (debout ou à genoux sans qu’une partie supérieure du corps ne touche le sol) attendent le tir de l’attaquant pour pouvoir déclencher leur plongeon = « position de défense ».

Ces sports permettent de développer différentes capacités : autonomie, adresse et habilité manuelles, tactique collective ou individuelle, coordination, anticipation, perception des différents sens,…

Ces handisports sont excellents pour la santé. Ils contribuent à la socialisation des personnes souffrantes de handicap et à leur reconnaissance.

Yanis L. et Yanis C. (classe de CAPA 2)

Vous aimerez aussi...